Corniche Kennedy, Maylis de Kerangal

IMG_2433

A Marseille, sur la corniche Kennedy, une bande de jeunes passent leurs vacances sur un bloc de béton. Ils bronzent, se baignent puis enchaînent les plongeons depuis trois « spots » de plus en plus hauts et de plus en plus dangereux.

Ils sont observés par deux personnes : Tout d’abord Suzanne, une ado qui vit dans un quartier qui surplombe la corniche et qui voudrait intégrer le groupe. Puis Sylvestre Opéra, commissaire diabétique qui les épie car il est formellement interdit de plonger.

Pour intégrer le groupe, Suzanne vole un portable et Eddy, le chef de la bande décide pour la punir, de la faire sauter du second plongeoir, le « Just do it ». Suzanne hésite longuement puis se lance. Grisée par l’adrénaline, elle souhaite sauter du « face to face », le plongeoir le plus haut. Cette expérience qu’elle partage avec Eddy, va établir entre eux une connexion. Ils se découvrent âmes soeurs mais ils sont socialement diamétralement opposés.

Sylvestre Opéra, tout en étant hanté par ses vieux démons lutte contre les sauts de ces jeunes pour éviter qu’il y ait des blessés.

Lors d’une dernière provocation, Eddy, Suzanne et Mario, le plus jeune du groupe, décident de sauter de nuit du « face to face ». Mario se blesse en tombant dans l’eau et se raccroche à un paquet qui s’avère être un colis de cocaïne largué d’un voilier. Eddy et Suzanne retrouvent Mario qu’ils abandonnent sur la plage en lui promettant de revenir le chercher.

Les deux adolescents fuient Marseille en scooter dans l’optique de revendre la drogue mais ils sont interceptés par Opéra qui les ramènera chez eux. Pris au piège au bord d’une falaise, Eddy et Suzanne ouvrent le paquet de drogue qu’ils éparpillent au vent.

Résumé écrit par Adrien et Dany

 

Publicités